Climat & défense : un projet de stratégie ministérielle proposé par l’état-major des armées

Source(s)
Ministère des armées

En amplifiant les risques et les menaces, le changement climatique va exacerber des tensions susceptibles de déboucher sur des crises ouvertes voire des conflits. Ce phénomène affecte déjà le contexte stratégique international et, par-là, les conditions dans lesquelles les forces armées françaises exercent leurs missions ainsi que les capacités dont elles doivent disposer.

En cohérence avec la déclaration conjointe des ministres de la défense « Changement climatique et forces armées » du forum de Paris pour la paix de novembre 2021, l’état-major des armées a présenté à la ministre des armées un projet de stratégie globale « Climat & Défense » pour engager durablement les armées dans l’adaptation au changement climatique. Ce projet a été approuvé par madame Florence Parly, ministre des armées, le 25 avril 2022 et la coordination de sa mise en œuvre a été confiée au général d’armée aérienne Eric Autellet, major général des armées.

La stratégie ministérielle « Climat & Défense » engagera le ministère des armées dans une démarche globale structurée autour de 4 grands axes d’effort :

  • Développer les connaissances et les capacités d’anticipation sur les enjeux stratégiques du changement climatique ;
  • Engager une dynamique d’adaptation de l’outil de défense aux bouleversements prévisibles induits par le changement climatique ;
  • Poursuivre la contribution du ministère des armées aux efforts collectifs en matière d’atténuation et de transition énergétique ;
  • Intensifier la dynamique de coopération sur les enjeux de défense en matière de changement climatique au sein du ministère et aux niveaux interministériel et international.

Le ministère des armées contribue déjà à la protection de l’environnement en se dotant d’une stratégie de préservation de la biodiversité pour réduire au maximum son empreinte sur les espaces naturels tout en veillant à préserver la capacité opérationnelle des armées. Par ailleurs, le ministère a également adopté une stratégie énergétique de défense pour limiter sa dépendance aux produits pétroliers tout en diminuant son empreinte carbone. Il contribue aux objectifs de la stratégie nationale bas carbone et à la réalisation d’objectifs européens et nationaux en matière d’atténuation.

L’adoption de la stratégique Climat & Défense permet ainsi de poursuivre et d’approfondir cette démarche pour faire des armées des acteurs engagés dans la prise en compte du défi climatique.

Share this

PLEASE NOTE: CONTENT IS DISPLAYED AS LAST POSTED BY A PREVENTIONWEB COMMUNITY MEMBER OR EDITOR. THE VIEWS EXPRESSED THEREIN ARE NOT NECESSARILY THOSE OF UNDRR, PREVENTIONWEB, OR ITS SPONSORS.
SEE OUR TERMS OF USE