Organization

  • Is this your organization?Update your profile
  • Ministère de l’Energie, des Mines, de l'Eau et de l’Environnement Environment Ministry
    9, avenue Al Aaar, secteur 16 Hay Ryad
    12000 Rabat
    Morocco

    Email: chalabi@environnement.gov.ma
    Phone: +212 537570655
    Fax: +212 537570468
    Website: http://www.environnement.gov.ma

    https://www.preventionweb.net/organizations/5989/view

    Email sent!

    An email has been sent to the email addresses provided, with a link to this content.

    Thank you for sharing!

    OK

THE ORGANIZATION PROFILE IS NOW LIVE!

×

Ministère de l’Energie, des Mines, de l'Eau et de l’Environnement (Environment Ministry)

Governmental

http://www.environnement.gov.ma

This Ministry was previously named "Ministère délégué auprès du Ministre de l'Energie des Mines de l'Eau et de l'Environnement chargé de l'Environnement Focal point of UN-ISDR

VIEW FULL PROFILE

 

Add Content

Got new content?

Mission

This Ministry was previously named "Ministère délégué auprès du Ministre de l'Energie des Mines de l'Eau et de l'Environnement chargé de l'Environnement
Focal point of UN-ISDR

Disaster Reduction Goal

Le Maroc a défini un ensemble de plans, stratégies et programmes touchant à
l’aménagement du territoire, au développement rural et urbain, à la gestion des ressources naturelles et plus récemment au développement humain. Certains de ces plans, stratégies et programmes ont une portée sectorielle clairement affichée. D’autres, plus rares, visent davantage une mission horizontale de développement durable , donnant un contenu concret
aux politiques de lutte contre la pauvreté et de la préservation des ressources naturelles : -
La Stratégie Nationale de Protection de l'Environnement et du Développement Durable et son Plan d’Action National ; - Schéma National de l’Aménagement du Territoire ; - Les stratégies du développement agricole et rural ; - La Stratégie Nationale du Tourisme ; - La Stratégie Energétique Nationale ; - Les stratégies de Gestion des Ressources Hydrauliques ;
- L’Initiative Nationale pour le Développement Humain ; - La stratégie nationale pour la réduction des risques de catastrophes naturelles en cours d'élaboration avec l'appui de la Banque Mondiale.

Policies and Programmes in DRR

Ministère des Affaires générales et de la Gouvernance
Ministère de la santé
ministère de l'Intérieur
le croissant rouge marocain
Ministère de l'agriculture et de la Pêche maritime
Ministère de l'Habitat
Ministère des Finances

Making disaster risk reduction a policy priority, institutional strengthening (HFA 1)

Plusieurs Ministères, Départements et Offices disposant de services ou de cellules
spécialisés, continuent de s'intéresser jusqu’à nos jours de par plusieurs Dahirs, Décrets et
Arrêtés anciens, des problèmes de l'environnement et des catastrophes naturelles et
technologiques.
En plus de ces départements ministériels, plusieurs comités et conseils spécialisés ont été
mis en place, (Conseil National de l'Environnement, Le Comité National des Changements
Climatiques, le Conseil Supérieur de l’Aménagement du Territoire ; le Conseil
Interministériel Permanent de Développement Rural ; le Conseil National des Forêts ; le
Conseil Supérieur de Eau et du Climat, le Comité Interministériel de l’Eau, les Commissions
Provinciales et Préfectorales de Eau et les Comités Provinciaux de Vigilance pour organiser
la lutte contre les effets de la sécheresse).

Risk assessment and early warning systems (HFA 2)

pour mettre en place des systèmes de surveillance notamment par l'installation des réseaux,
dans ce cadre, le Maroc a mis en place de nombreux réseaux et observatoires pour la
surveillance des phénomènes susceptibles de générer des catastrophes naturelles :
- le réseau météorologique relevant de la Direction de la Météorologie Nationale et qui a
connu un développement exceptionnel notamment par le développement de compétences
propres lui permettant d'être au niveau des normes internationales en matières de gestion et
en matière de prévision météorologiques et climatiques,
- Le réseau annonces des crues,
- le réseau de marégraphe côtier installé au niveau des ports du Royaume pour suivre la
variation du niveau de la mer,
- le réseau sismologique marocain (CEPRIS, Centre mis en place dans le cadre de l'Accord
de l'EUR-OPA risques majeurs),
- l'Observatoire national de la sécheresse,
- le suivi et l'observation des pollutions par le Laboratoire National des Etudes et de la
Surveillance de la Pollution relevant du département de l'Environnement,
- le réseau d'annonce d'invasion acridienne,
- le Centre de Télédétection Spatiale qui a connu un développement rapide le positionnant
comme acteur incontournable pour toute action stratégique pour la prévention et la gestion
des risques,
- La surveillance épidémiologique relevant du Ministère de la Santé qui dispose de
mécanismes de surveillance des risques et de cartographie des risques visant la prévention
et la lutte contre les maladies contagieuses et épidémique.
Depuis 2009, la Banque Mondiale avec la coopération suisse et le GFDRR , appuient le
Maroc pour la préparation d’une stratégie globale et intégrée de prévention et de gestion
des risques .
La stratégie globale aura trois composantes qui porteront sur les catastrophes naturelles ,la
volatilité des prix des matières premières et le secteur agricole.
Le MAGG coordonne la partie gestion des catastrophes naturelles à travers un comité
national comprenant l’ensemble des départements et organismes impliqués.
La première phase a permis de réaliser les activités suivantes :
- la préparation d’un modèle probabiliste : modélisation des risques majeurs au Maroc pour
évaluer l’exposition et l’impact potentiel des risques de catastrophes naturelles sur la
population, l’infrastructure stratégique et l’économie du pays de façon globale. Les
événements extrêmes pris en compte dans une 1ére étape sont la sécheresse, les
tremblements de terre, les tsunamis, les inondations et les glissements de terrain qui
pourraient s’étendre à d’autres risques dans une phase ultérieure.
- un logiciel SIG a été développé, il permettra d’élaborer des scénarios de prévention au
niveau sectoriel, en calculant leur coût et leur retour sur investissement. Ces éléments
permettront d’avoir des stratégies sectorielles et la préparation d’une stratégie nationale de
prévention et gestion des risques de catastrophes naturelles.
- Une modélisation économique a été développée pour mesurer les impacts des événements

Education, information and public awareness (HFA 3)

Le Département de l'Environnement a élaboré un système d'information géographique (SIG)
sur les risques naturels et technologiques à l’échelle du territoire national. Cette base de
données a permis l'élaboration de cartes thématiques de répartition des risques au Maroc et
sert d'outil d'aide à la décision pour l'élaboration des plans de prévention des risques, cette
base connait des difficultés pour son alimentation à cause du manque de partage de
l'information.
Aussi un site web de la Direction Générale de la Protection Civile (DGPC) sera ouvert
incessamment, celui-ci comporte toutes les informations sur les catastrophes survenues au
Maroc, les mécanismes de prévention correspondants et les mesures de sensibilisation. La
DGPC compte en faire un outil moderne d’information. Et afin de garantir la réussite de
ce projet, cette Direction va investir en matière d'éducation des enfants en bas âge et des
populations jeunes.
Des efforts sont en cours, en concertation avec le Ministère chargèe de l'Education
Nationale pour intégrer des modules de formation et d'information sur les risques de
catastrophes.
Par ailleur le Département de l'Environnement en collaboration avec le Centre Régional des Pays Arabes de l' ISDR est encours d'élaboration d'un syteme de gestion dInformation
sur les catastrophes (DesInventar) qui est une base de données sur les catastrophes qui
permet le stockage des informations sur les catastrophes, les pertes en vies humaines, les
dommages causés etc. Il permet également l'analyse de ces données et de les représenter
sous forme de graphiques et de cartes etc..

le Maroc a lancé depuis 2005 l'Initiative Nationale pour le Développement Humain, et sa
mise en oeuvre
se base sur une démarche concertée, fondée sur la participation démocratique et la bonne
gouvernance
locale. Elle s'appuie sur l'appropriation par les acteurs concernés des projets retenus par
l'Initiative pour
faire face aux déficits sociaux à travers des activités génératrices de revenus et créatrices
d'emplois.
Création d'un compte d'affectation spéciale n°3.1.04.06 intitulé "Fonds de soutien à
l'Initiative Nationale
pour le Développement Humain".http://www.indh.gov.ma

Reducing underlying risk factors (HFA 4)

Plusieurs départements ministériels ont engagé des programmes sectoriels ambitieux (Plan Azur, Vision 2020 du Tourisme, le programme Ville sans bidonvilles, le plan Maroc vert, le Plan Halieutis,la Stratégie énergétique, la Stratégie de l’eau, la stratégie logistique, etc.) qui auront certes des effets bénéfiques sur l’économie nationale, mais prévoient également des actions environnementales en faveur de la préservation des ressources naturelles, des ressources en eau, de la forêt, des ressources
halieutiques, des sols...etc, qu’il va falloir renforcer davantage et accompagner leur mise en oeuvre.

Le Département de l’Urbanisme, de l’Architecture et de l’Aménagement du Territoire développe actuellement une stratégie de prévention des risques en relation avec l'urbanisation et l'aménagement de l'espace, et vise deux objectifs majeurs :
- Garantir en priorité la sécurité des personnes et assurer la protection des biens et des équipements collectifs ;
- Intégrer les risques naturels dans les choix l'investissement et d'aménagement.
En matière de gestion des risques naturels, ce Département a entamé une nouvelle expérience dont
l’objectif est d’acquérir une connaissance réelle et approfondie des risques naturels.
En matière de Gestion des risques technologiques, ce Département, en partenariat avec d’autres Départements ministériels concernés, est engagé dans une stratégie globale de renforcement de la sécurité et de prévention des risques dans les zones d’activités, à travers une mise à niveau du cadre juridique et réglementaire traitant ce sujet. La démarche adoptée dans le cadre de cette
stratégie pilotée par le Ministère du Commerce, de l’Industrie et des Nouvelles Technologies, est:
- La consolidation de la réglementation en vigueur pour répondre aux besoins et aux défis à relever en la
matière ;
- La détermination précise des responsabilités des différents intervenants;
- La simplification des procédures d’autorisation des projets industriels artisanaux, commerciaux et de
services ;
- L’instauration d’un système de contrôle rigoureux de l’application de la réglementation en matière de
prévention des risques ;
- La promotion de la culture de la responsabilité et de la sécurité dans les zones d’activités.
Contexte & Contraintes:
- La lenteur pour l'élaboration des procédures de réglementations pour le respect des prescription et
régles de construction

Other activities

Approche intégrée de la prévention et de la gestion des risques (étude financée par la Banque Mondiale et par la Coopération Suisse.

Dans le cadre de la Stratégie Internationale pour la Réduction des Risques de Catastrophes (ISDR), le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) à Alger a organisé en collaboration avec le Centre Régional des Pays Arabes de l’ISDR, un atelier de formation sur la planification du relèvement après les catastrophes.

La stratégie du Maroc en matière de lutte contre les changements climatiques est basée sur deux principes : d’une part la mise en œuvre d’une politique d’atténuation des émissions de gaz à effet de serre lui permettant de contribuer à son développement global, notamment grâce à l’introduction des technologies propres et d’autre part l’anticipation d’une politique d’adaptation qui prépare l’ensemble de sa population et de ses acteurs économiques à faire face à la vulnérabilité de son territoire et de son économie aux effets des changements climatiques. Le projet d’envergure d’installation de 2000 MW de puissance solaire s’inscrit dans le cadre de cette stratégie qui place le développement des énergies renouvelables parmi les priorités nationales de développement durable.

Making Cities Resilient Campaign Activities

Organisation des ateliers au profit des présidents de communes.
Participation des maires marocains à la rencontre de Lisbonne et à la première conférence arabe qui s'est tenu le mois de mars 2013 à Aqaba en jordanie.
Inscription de la ville de Tata et de la commune rurale de TAHALA à la campagne mondiale des villes résilientes.
Et recemment inscription de la ville d'AGADIR.

Disaster Risk Reduction Focal Point(s)

Département de l'Environnement
Focal point :
Mr CHALABI Mehdi, Directeur (chalabi@environnement.gov.ma)

Dr. MARGAA khalid, Chef de Service prévention des risques
(margaa@environnement.gov.ma, margaakhalid@yahoo.fr)

Websites

http://www.environnement.gov.ma

Update profile

Do you have new information?

  • 9, avenue Al Aaar, secteur 16 Hay Ryad 12000 Rabat Morocco

Organization website screenshot

Badges

  • Content partner

Explore Working Areas