DISASTER RISK SENDAI FRAMEWORK COUNTRIES & REGIONS THEMES HAZARDS KNOWLEDGE BASE
Subscriptions: RSSEmail

Mauritania: Plan national de gestion de risque acridien (PGRA) 2011

Le Plan national de gestion de risque acridien (PGRA) est constitué de deux composantes : le Plan de prévention du risque acridien (PPRA) et le Plan national d’urgence antiacridienne (PNUA). 

Le Plan de prévention du risque acridien (PPRA) a pour objet de planifier, organiser et coordonner les moyens nationaux permettant à l’Unité nationale de lutte antiacridienne (UNLA) de conduire la lutte préventive avec ses partenaires habituels, nationaux ou internationaux, hors situation de crise. 

Le PPRA est mis en œuvre au niveau d’un pays et consiste à organiser la lutte préventive qui se définit comme suit : « La lutte préventive contre le Criquet pèlerin consiste à surveiller régulièrement les aires de reproduction saisonnières (aires grégarigènes), à localiser et à détruire, par des traitements ponctuels sur des superficies limitées, les premières populations qui peuvent conduire à la grégarisation, et par conséquent, à la formation de bandes larvaires et d’essaims ». Cette lutte préventive contre le Criquet pèlerin repose donc sur trois conditions complémentaires mais indissociables : la planification et la mobilisation permanente dans les pays abritant des zones grégarigènes de dispositifs nationaux de prospection, d’alerte précoce et d’intervention rapide bien formés et bien équipés et dont les coûts récurrents peuvent être supportés par les Etats; la coordination des activités de prévention et de la lutte au niveau régional par la CLCPRO ; la centralisation de l’information et de l’analyse de la situation acridienne et, plus globalement, la coordination de la gestion du risque acridien, au niveau du siège de la FAO à Rome, Italie.

L’objectif du Plan national d’urgence antiacridienne (PNUA) vise à planifier, organiser et coordonner les moyens nationaux voire supranationaux permettant de faire face à une situation de crise acridienne dès lors que ceux du PPRA se révèlent insuffisants. Au plan institutionnel, la PNUA est géré par le Centre National de Lutte Antiacridienne (CNLA), créé en juillet 2006 objectif de surveiller et de contrôler le fléau acridien sur l’ensemble du territoire national. A ce titre, le CNLA est chargée de concevoir et de mettre en œuvre la stratégie de lutte préventive contre le Criquet pèlerin adoptée par la Mauritanie ainsi que par les autres pays de la Région occidentale de l’Afrique, comme moyen efficace et économique pour faire face à cet insecte qui ne connaît pas les frontières. Dans sa démarche anticipative, le CNLA organise chaque année des campagnes de surveillance précoce et d’intervention rapide contre les premières pullulations du Criquet pèlerin (CP) pour empêcher le déclenchement du processus de grégarisation (formation d’essaims et de bandes larvaires) où le CP devient très offensif et constitue une menace sérieuse pour les ressources agropastorales et mettant ainsi en cause la sécurité alimentaire du pays.

Keywords

  • Themes:Disaster Risk Management, Food Security & Agriculture, Governance
  • Hazards:Insect Infestation
  • Countries/Regions:Mauritania

  • Short URL:http://preventionweb.net/go/60083

Tag This Document


Comma separated. E.g. gender events, women


> Log in to view your tags



Tools
Email this page





 

Sendai Framework for Disaster Risk Reduction 2015-2030

Documents, tools and processes