HYOGO FRAMEWORK COUNTRIES & REGIONS THEMES & ISSUES HAZARDS PROFESSIONAL RESOURCES
Subscriptions: RSSEmail
Note: This position is listed for reference purposes only. Applications for this position are no longer being accepted.

CLOSED: Coordinateur national (expert senior) pour la mise en œuvre d’une base de données sur les pertes liées aux catastrophes en Tunisie

Job description

In French:

Contexte

L’UNISDR, le Bureau des Nations Unies pour la Réduction des Risques de Catastrophes, Bureau pour les Etats Arabes, met en œuvre depuis 2010 une initiative pour analyser les pertes liées aux catastrophes naturelles survenues au niveau des États de la région. Le projet contribue aux analyses des risques de catastrophe et de la pauvreté dans la région arabe et fournira un soutien ciblé au développement de la résilience dans des pays pilotes.

Le développement de telles bases de données représente un investissement stratégique à faible coût et avec un fort impact pour la visualisation des profils de risque et des tendances et leur lien avec des facteurs de développement tels que la pauvreté. En tant que tel, il peut agir comme une première étape cruciale vers le développement des capacités institutionnelles et nationales pour les systèmes d'information de gestion des risques. Les données des bases de données de perte en cas de catastrophe sera recouvert d'un ensemble de données de la pauvreté et d’indices de développement pour tirer des conclusions sur les tendances du risque de pauvreté dans la région et renforcer les capacités nationales pour relever les défis de réduction des risques dans le contexte des stratégies de réduction de la pauvreté.

Les bases de données mondiales sur les catastrophes (par exemple, EMDAT, NatCat et Sigma) fournissent des informations utiles sur les pertes intensives à grande échelle, mais ne tiennent pas compte d’une forte proportion de pertes pour le logement, l'infrastructure locale et les moyens de subsistance qui sont associés aux phénomènes fréquents largement distribué, mais dont les pertes sont de faible intensité. Depuis les années 1990, en Asie et en Amérique latine, des bases de données sur les pertes en cas de catastrophe à l'échelle nationale construite à partir des données collectées et validées par les organismes nationaux et sous-nationaux se sont révélés utiles pour analyser les tendances et les impacts des catastrophes, ce qui permet aux décideurs et aux planificateurs de prendre des décisions éclairées.

La Tunisie cherche à lancer une méthodologie dénommée DesInventar qui a fait ses preuves en Amérique Latine dans le but de mettre en place une telle base de données. La Tunisie rejoint l’Egypte, la Jordanie, la Syrie et le Yémen, qui ont développé leurs bases de données en 2010 et 2011 avec l’appui de l’UNISDR, ainsi que, le Djibouti, le Liban et le Maroc, qui sont en train de finaliser les leurs. Pour un aperçu de la méthodologie et de ses résultats, suivez le lien suivant : www.desinventar.net

Rendre les données de catastrophe disponibles est une première étape vers l'évaluation des tendances dans les catastrophes et les risques climatiques avec des implications pour la réduction de la pauvreté et la réalisation des objectifs de développement dans la région des pays arabes.

Pour la Tunisie, cette initiative est coordonnée au niveau régional par le Bureau régional pour les Etats arabes de l’UNISDR, le Bureau des Nations Unies pour la réduction des risques de catastrophes, en collaboration avec le PNUD Tunis. Ce recrutement se fait dans le cadre de l’initiative régionale pour analyser l’impact des changements climatiques sur les ressources de l’eau et la vulnérabilité socio-économique dans la région arabe coordonné par la Commission Économique et Social des Nations Unies pour l’Asie de l’Ouest (UN-ESCWA), avec un financement de la coopération suédoise SIDA.

Au niveau national, l'institution partenaire est le Ministère de l’Environnement (ME) à travers la Direction Générale de l’Environnement et de la Qualité de la Vie (DGEQV).

Les présents termes de référence définissent le rôle et les attributions de l’Expert sénior considéré comme coordinateur national. Cet expert sénior est appelé à superviser le travail des six experts juniors ou collecteurs des données (un par région) qui seront recrutés et auront pour rôle principal la collecte, la saisie et l’archivage des données et des informations liées aux différentes catastrophes sur tout le territoire tunisien et ce pour les 30 dernières années en utilisant la méthodologie « DesInventar ».

Rôle et tâches attendues par l’expert sénior coordinateur national


L’expert agira pour le compte du ME et en coordination étroite avec un représentant de la Direction Générale de l’Environnement et de la Qualité de la Vie (DGEQV) au sein du ME. Il agira en tant que le coordonnateur national pour la mise en œuvre des activités au niveau national sur l'institutionnalisation de la base de données sur les pertes en cas de catastrophe et ce, en partenariat avec l’ensemble des institutions et ministères travaillant dans la réduction des catastrophes à l’instar du ministère de l’intérieur, le ministère de l’agriculture, le ministère de la santé, le ministère de la défense nationale, le ministère du transport et leurs différentes sous tutelles. Le ME, outre ses prérogatives, se chargera de gérer cette base de données « Desinventar ».

Tâches attendues :

1. Facilitation de la mise en œuvre de la base de données sur les pertes dues aux catastrophes en Tunisie qui bénéficiera ainsi à tous les acteurs nationaux.
2. Facilitation, soutien et supervision de la collecte, saisie et validation des données pour analyser l’impact et les tendances des catastrophes à partir d'une gamme de sources d'information pour les 30 dernières années en utilisant la méthodologie « DesInventar»
3. Partage des données avec les décideurs sur la base d’un protocole de partage de données qui sera rédigé et discuté en fin de la consultation, sous la direction de l'institution hôte et UNISDR tout en assurant une participation de multiples parties prenantes.
4. Soutien à l'adaptation de la méthodologie DesInventar au contexte spécifique du pays.
5. Établissement des liens nationaux pour l'outil «inventaire des catastrophes» - DesInventar - avec d'autres méthodes similaires, les institutions gouvernementales / homologues et d'autres organisations pertinentes
6. Assurer la liaison, et informer le PNUD Tunisie et l’UNISDR sur les aspects techniques du développement de la base de données et demander des conseils si nécessaire, ainsi que le reporting sur l’avancement du projet.
7. Exploration du potentiel pour l'expansion des techniques DesInventar à être utilisé comme un outil pour les évaluations "post-catastrophe" au niveau national.
8. Identification claire des pertes dues à des catastrophes et des besoins d'information sur l'impact et les lacunes dans le pays.

Plus spécifiquement, l’expert identifiera et suivra étroitement le travail des six collecteurs de données (un par région du pays, recruté pour une période de six mois), pour assurer une supervision directe, appui et conseils aux consultants juniors/collecteurs des données. Pour cela, il effectuera les tâches suivantes :

1. La mobilisation des six experts juniors/ collecteurs de données
2. Subdivision du territoire tunisien en six régions, tout en tenant compte du découpage administratif, du nombre de la population et de l’historique des catastrophes en Tunisie. Ces régions doivent être validées par le représentant du ME/DGEQV.
3. Contribution à la nomination pour chaque région, d’un collecteur de données.
4. Briefing des collecteurs de données pour les informer sur le projet, la méthodologie à suivre, ainsi que les attentes du projet.
5. Organisation de visites de terrain (deux visites au moins pour chaque région (6 régions) pendant les mois de collecte de données) pour appuyer sur place le travail de collecte et de l’intégration des données dans la base de données Desinventar, faite par les consultants juniors ainsi que pour fournir des comptes-rendus de mission aux PNUD Tunisie ainsi qu’à l’UNISDR Le Caire (une page par mission, le modèle sera fourni par l’UNISDR).
6. Coordination entre les six collecteurs de données, afin d’avoir une base de données Desinventar cohérent à l’échelle nationale.
7. Disponibilité pour accueillir et briefer la/les mission(s) UNISDR pour s’informer du progrès du projet.
8. Contribution à l’organisation de l’atelier de validation de la base de données qui se tiendra début 2013.
9. Préparation d’un rapport succinct, de synthèse analysant les pertes et tendances liées aux catastrophes pour chaque gouvernorat et pour chaque région (rapport synthétique, pour chaque gouvernorat et chaque région de 5-10 pages) en deux langues arabe et français.
10. Préparation d’un rapport succinct de synthèse analysant les pertes et tendances liées aux catastrophes en Tunisie (rapport synthétique de 10-15 pages) en trois langues arabe, français et anglais.
11. Préparation d‘un rapport national qui documente tout le travail et analyse les tendances dans pertes liées aux catastrophes en Tunisie.
12. Mise en place de la base de données sur le (site officiel du ME), ainsi que sur le site www.desinventar.net, avec accès pour les principales organisations œuvrant dans le domaine de la GRC.

Pour effectuer son travail, l’expert senior travaillera en étroite concertation avec un représentant de la Direction Générale de l’Environnement et de la Qualité de la Vie (DGEQV) au sein du Ministère de l’Environnement considéré comme chef de file pour l’implantation de la base de données sur les pertes dues aux catastrophes en Tunisie. Ce chef de file sera amené à :

1. Superviser et coordonner les travaux des experts (supervision générale de l’expert senior et des six collecteurs de données)
2. Faciliter les taches pour communiquer les informations sur le projet aux gouvernorats/mairie et autre personnel administratif qui devaient dans leur région accueillir les collecteurs de données (lettre officielle, voies informelles…).
3. Contribuer à la Formation des collecteurs sur la manipulation du logiciel « Desinventar »
4. Intervenir en cas de difficulté
5. Participer aux déplacements à chaque région et à chaque gouvernorat en cas de besoin.
6. Faciliter la coordination et l’introduction des collecteurs de données aux différents départements concernés à l’échelle nationale, régionale et locale.

Critère de choix pour le recrutement de l’expert senior

Pour effectuer le travail pour la mise en place de la base de données en tant que coordinateur national, l’Expert senior doit avoir des compétences linguistiques (maîtrise du français, de l’anglais et de l’arabe), ainsi que le maximum des points (somme des pondérations) en se basant sur les critères ci-dessous :

- Niveau académique: Bac + 5 ans
- Spécialité: Géographie, Pédologie, Géologie, Climatologie
- Compétence en informatique: des références relatives à la conception et/ou l’implantation et/ou la gestion des bases de données et des systèmes d’information sur les catastrophes et les risques d’une manière générale.
- Compétence dans le domaine de la gestion des catastrophes naturelles et/ou des risques: Participation à Des études et/ou des projets liés la gestion des catastrophes naturelles et/ou des risques
- Connaissance du logiciel Desinventar: maîtrise de ce logiciel et les types des bases de données y associées

Résultats attendus

Il est attendu que le travail susmentionné effectué par l’expert avec l’appui du chef de file du ME et appuyé par des collecteurs de données/ consultants juniors, résultera dans :

- L’identification claire des pertes dues à des catastrophes et des besoins d'information sur l'impact et les lacunes dans le pays.
- Un renforcement de la connaissance de l’information et des données à l'échelle nationale avec meilleurs accès aux partenaires et parties prenantes dans le pays.
- Un recueil électronique de données historiques sur les pertes liées aux catastrophes pour une période plus de 30 ans, de 1980 à ce jour, avec une couverture nationale complète, reflétant des risques multiples, et venants de plusieurs institutions.
- Un rapport national disponible qui documente les tendances dans pertes liées aux catastrophes en Tunisie.

Les documents à remettre par Expert senior sont :


- Six rapports de missions (un rapport (15 à 20 pages) par régions identifiées) permettant l’identification claire des pertes dues à des catastrophes et des besoins d'information sur l'impact et les lacunes dans les régions.
- Des rapports analytiques (5-10 pages) pour résumer les pertes liées aux catastrophes relevées de chaque gouvernorat et chaque région (un par gouvernorat et un par région) en deux langues arabe et français.
- Une base de données « DesInventar » qui contient les données historiques sur les pertes liées aux catastrophes pour une période plus de 30 ans, de 1980 à ce jour, avec une couverture nationale complète, reflétant des risques multiples, et venants de plusieurs institutions.
- Un rapport national qui documente tout le travail et analyse les tendances dans pertes liées aux catastrophes.
- Un rapport succinct de synthèse analysant les pertes et tendances liées aux catastrophes en Tunisie (rapport synthétique de 10-15 pages) en trois langues arabe, français et anglais.

Contract type

Durée

Un engagement de 6 mois (indicatif : fin août/ 1 septembre 2012 – février 2013). La participation à la formation « Desinventar » prévu entre le 27 et 30 août 2012 est obligatoire.

Rémunération

Le travail s’effectuera avec un montant forfaitaire qui tient compte de tout les frais jusqu'à l’achèvement complet de la mission (frais de déplacements sur le terrain et les per diems).

Mode de payement :

Signature de contrat avec le PNUD - 20%
Réunion de mi-parcours et présentation d’un rapport d’avancement - 30%
Atelier de restitution et validation de tous les rapports et la Base de données Desinventar par le ME (DGEDV) - 30%

Additional information

http://www.tn.undp.org/operations/offres.html

Keywords

  • Themes:Capacity Development, Climate Change, Disaster Risk Management, Economics of DRR, Governance, Information Management, Social Impacts & Resilience
  • Countries/Regions:Tunisia

  • Short URL:http://preventionweb.net/go/27879

Note: This position is listed for reference purposes only. Applications for this position are no longer being accepted.

Tag This Document


Comma separated. E.g. gender events, women


> Log in to view your tags



 
 
Tools
Email this page





 
Share your inputs to WCDRR working session

Share inputs on how the World Conference working sessions can contribute to deliver disaster risk reduction